Chapelle de Mondanges

Le néo-gothique à l‘œuvre

Les fidèles mobilisés

Fondée en 1648, la chapelle, dédiée à saint Joseph, Hilaire et Barbe, avait grand besoin d’être restaurée, à 160 ans passés. Le don fait par Sulpice Joseph Frassy, vétéran des armées napoléoniennes, ne suffisant pas à financer les travaux, le curé de la paroisse de Valgrisenche, Louis-Joseph Aymonod (1877-1893), ouvrit une souscription pour trouver les fonds nécessaires. C’est ainsi qu’elle fut entièrement reconstruite en 1890.

La chapelle de Mondanges. Et la lumière fût.

“ Regardez-moi. Sincèrement, je n’ai rien contre le style baroque, mais le néo-gothique, c’est quand même autre chose. Personnellement, je ne changerai pour rien au monde ma ligne verticale et élancée, ma série de fenêtres se terminant par des arcs en ogives et ma beauté illuminée de l’intérieur. Ma décoration et mon mobilier, je les ai voulu de la même veine.
Pour cela, j’ai fait appel à Giovanni Comoletti, célèbre sculpteur valsésien, expert en statuaire sacrée et réputé pour ses meubles et accessoires néo-gothique. N’en doutez pas, le jour viendra où les hommes se détourneront du baroque, pour aller vers un style beaucoup plus épuré. Et ce jour là, c’est à moi qu’ils jureront fidélité. ”

ObjetUN PEU PLUS PRES DES ETOILES

“Sous un ciel clair et étoilé, la nef lumineuse se termine avec l’autel néo-gothique, accueillant autrefois les statues des saints patrons de la chapelle, saint Joseph et sainte Barbe, et celle de saint François d’Assise. Réalisées par Giovanni Comoletti en 1891, elles siègent désormais dans le musée d’art sacré de la paroisse. De l’ancien mobilier de la chapelle, était conservé un retable représentant la Sainte Famille avec le Père Eternel et la colombe du saint Esprit daté de 1649, malheureusement volé en 1982. Reste néanmoins dans le musée une très jolie Piété en bois sculpté.”

Chapelle de Mondanges
Loc. Mondanges
Lon. 7.062265°
Lat. 45.626741°
1652 M
Accès