Chapelle des Chattrix

L’art baroque

La chapelle des Chattrix. Un modèle du genre.

Fondée en 1693 par Nicolas Mermod, prêtre natif du village, puis remaniée en 1723 grâce à un don des frères Genamy, j’ai été conçue comme une église en miniature. Derrière ma façade au toit débordant, je cache un vaste décor peint et une collection de neuf tableaux du XVIIIe siècle.
Autant d’ouvrages remarquables qui m’ont valu d’être classée Monument Historique en 1976. Autant d’éléments du plus pur style baroque qui, par leur profusion décorative, leurs effets dramatiques et leur exubérance m’ont permis de magnifier les thèmes théologiques pour mieux exalter la foi des fidèles. Et force est de constater que ça a marché !
J’ai vu des générations de montagnards venir ici exprimer leur foi, parler de leur vie, de leurs souffrances et de leurs espoirs. Et bien que mon style soit à cent lieues de la simplicité de la vie des ruraux, en venant me trouver, c’est à leur rencontre que vous irez.

La famille Genamy : Loin des yeux, mais près du coeur.

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, c’est autant pour échapper aux longs hivers qu’en prévision de possibles guerres ou épidémies que de nombreux savoyards choisissaient d’émigrer, le plus souvent dans des pays de langue germanique. Temporaire pour les colporteurs saisonniers, cette émigration pouvait être définitive pour d’autres.
C’est le cas des frères Genamy qui ont fait fortune en Autriche. Ils n’en ont pas oublié pour autant d’où ils venaient, puisqu’en 1723, ils ont fait une dotation à la chapelle des Chattrix. Associée à une fondation pour deux enfants pauvres du village, l’argent des Genamy a permis au curé de les entretenir et les éduquer jusqu’à l’âge de 15 ans.

Chapelle des Chattrix
Hameau des Chattrix,
1545 chemin des Chattrix,
Saint-Nicolas de Véroce
Lon. 6,71686409712°
Lat. 45,86256558660°
1185 M
Accès