Oratoire de Miage

Alpagisme et catholicisme

Oratoire de Miage. Un esprit très protecteur.

Avant de vous attacher à mon histoire, prenez le temps de vous imprégner des lieux. Vous êtes ici dans un des sites les plus emblématiques du Val Montjoie. Si authentique qu’on se croirait revenu au premier matin du monde. Si majestueux que le vœu d’humilité devient une évidence. Si haut qu’on se croirait aux portes du ciel. Et face au panorama grandiose qui unit en son sein le Vorasset, le col de Tricot, les glaciers suspendus et les dômes de Miage, Moi !
Tel un pèlerin en prière. Invocant les saints pour que rien ne change. Pour que la terre reste nourricière, que l’herbe pousse en abondance, que l’eau et l‘air soient toujours purs.
Parce que c’est bien cela qui m’a été confié. La protection des alpages, et de facto, des troupeaux. D’ici, je suis idéalement placé pour le faire. C’est sûrement ce qu’a dû penser le notaire Fontaine, en choisissant de me déplacer en 1975. On domine mieux la situation, porté à 1500 m d’altitude !

Miage. Un lieu béni des dieux.

“ Dans cet ancien village d’alpage, des générations de montagnards se sont succédées depuis le moyen-âge pour cultiver l’Alpe.
Et si les outils et techniques ont bien changé, un rituel est perpétué chaque début d’été : la montée en alpage, avec les paysans en procession, et le curé, montant bénir les troupeaux et les chalets. ”

Oratoire de Miage
Chalets de Miage
à pied depuis le hameau du Champel
Lon. 6,76020542776°
Lat. 45,83986465760°
1550 M
Accès 1h30/450 mètres de dénivelé