Oratoire du Berchat

Le sacré sur le territoire

L’Oratoire du Berchat : Une vocation cultivée

Construit vers 1880, reconstruit entre deux guerres, je suis le plus grand des quatorze oratoires encore présents sur le territoire de la commune. Ma situation sur l’ancienne route qui mène à Saint-Gervais Mont-Blanc, longeant une épaisse forêt, laisse penser que je suis là pour rassurer
les voyageurs, mais la vérité, c’est que j’ai été construit pour protéger des épidémies. Pour preuve, la procession qui fut organisée pendant très longtemps, les trois jours avant la fête de l’Ascension pour attirer la bénédiction divine sur les récoltes et les travaux des champs.

Des oratoires témoignent :
Témoin de la piété populaire, l’oratoire n’est jamais là par hasard. Le plus souvent construit en pierres de taille, avec une niche où trône une statue et un toit pyramidal surmonté d’une croix, il est tantôt porteur d’un message, tantôt le témoin d’un événement, tantôt le signe d’une protection. Prenez le temps de les écouter. Certains d’entre eux ont long à dire…

ObjetLe Train du Mont-Blanc, Une voie céleste.

“Aujourd’hui, c’est la voie du TMB qui occupe le tracé de l’ancienne route menant à Saint-Gervais Mont-Blanc. Construite entre 1906 et 1914 pour relier le Fayet au Nid d’Aigle, c’est elle, cette voie ferrée la plus haute d’Europe et côtoyant le ciel, qui protège aujourd’hui les voyageurs.”

Oratoire du Berchat
accessible à pied,
sur le chemin entre le Fayet
et Saint-Gervais Mont-Blanc.
Suivre la voie du TMB.
Lon. 6,70365349229°
Lat. 45,90429289050°
593 M
Accès