Oratoire du Vieux Pont

Le sacré sur le territoire

L’Oratoire du Vieux Pont : le diable existe, je l’ai rencontré

Posté près du barrage alimentant l’usine électrique du Fayet, abritant une statue de saint Joseph, je suis là pour protéger les voyageurs. Mon implantation en ces lieux, je la dois à une légende selon laquelle le curé, las de devoir faire un large détour pour accéder à l’autre rive de la rivière, reçut un soir la visite d’un étranger. C’était le Diable en personne, qui venait lui proposer un marché : la construction d’un pont en une nuit contre l’âme de la première créature qui le traverserait. Le lendemain, sous le regard émerveillé des habitants, le curé s’approcha du pont… et lança un magnifique chat noir, que le Diable happa en vitupérant, avant de disparaitre.

Des oratoires témoignent :
Témoin de la piété populaire, l’oratoire n’est jamais là par hasard. Le plus souvent construit en pierres de taille, avec une niche où trône une statue et un toit pyramidal surmonté d’une croix, il est tantôt porteur d’un message, tantôt le témoin d’un événement, tantôt le signe d’une protection. Prenez le temps de les écouter. Certains d’entre eux ont long à dire…

ObjetLe Train du Mont-Blanc, Une voie céleste

“Aujourd’hui, c’est la voie du TMB qui occupe le tracé de l’ancienne route menant à Saint-Gervais Mont-Blanc. Construite entre 1906 et 1914 pour relier le Fayet au Nid d’Aigle, c’est elle, cette voie ferrée la plus haute d’Europe et côtoyant le ciel, qui protège aujourd’hui les voyageurs.”

Oratoire du Pont du Diable
chemin du pont du Diable,
74170 Saint-Gervais Mont-Blanc
à pied depuis le centre
bourg de Saint-Gervais Mont-Blanc
Lon. 6,71160986204°
Lat. 45,88889938580°
758 M
Accès à pied 10min