Plateau de la croix

La foi ancrée dans le paysage

La Croix du plateau de la Croix. Une mission qui dure et perdure.

Présentes sur tout le territoire, symboles de l’imprégnation du christianisme dans la vie rurale, les croix se suivent, mais ne se ressemblent pas. Certaines sont de bois, quand d’autres sont de fer ou de pierre. Certaines se dressent sur les sommets quand d’autres sont cantonnées dans la vallée.
Quant à la mission qui leur est confiée, ce peut être la matérialisation de points de passage comme les croisées de chemins, le repérage de lieux stratégiques ou symboliques, ou encore la signalisation d’un lieu de procession ou de bénédiction.
Je suis de ces dernières. De celles qui furent plantées pour rappeler la montée en alpage au début de l’été et la bénédiction des terres, des maisons et des troupeaux par le curé du village.

ObjetSaint-Gervais Mont-Blanc. Un bourg marqué par deux croix.

“ Il existait deux croix marquant les extrémités du bourg, l’une près du jardin public actuel, l’autre en aval du ruisseau du Dard. C’est là que le prêtre avait coutume de venir accueillir les dépouilles des paroissiens des hameaux éloignés pour les conduire à l’église. Déplacées dans le cadre d’aménagements urbains, vous en trouverez une à l’entrée du bourg, au carrefour actuel de la route des Contamines et de Megève, l’autre un peu en amont du jardin public ”

Chapelle de la Combe
Saint-Nicolas de Véroce,
74170 Saint-Gervais Mont-Blanc
Lon. 6,71528985745°
Lat. 45,85280775230°
1450 M
Accès